06 septembre 2009

Marco est un gros snob

                                                        Voilà, nous y sommes: la littérature du sous-sol, titre de blog banalement métaphorique, n'est désormais plus une métaphore. J'écris dans un sous-sol. Un vrai, oui vraiment sous le sol, avec pénombre, poussière et odeur de vieux linges et soupirail qui donne sur la rue. Pas un cliché ne manque. En... [Lire la suite]
Posté par Marc Sefaris à 23:40 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 août 2009

Légers décalages

                                              La rentrée littéraire, c'est très sérieux. Parlons donc un peu du Rapport de Brodeck de Philippe Claudel, qu'une flatteuse rumeur précède et qui assurément marquera les esprits.      Oui d'accord, il s'agit d'un livre de 2007, et alors? La littérature étant immortelle, du moins à l'échelle de deux-trois ans, on peut... [Lire la suite]
Posté par Marc Sefaris à 12:30 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juillet 2009

Des livres différents

                                                 En attendant la longue déferlante de la rentrée littéraire, puisque rentrée littéraire il y aura, même molle, parlons de deux livres dont on n'entendra pas parler, et pour cause: tous deux sont issus de l'auto-édition. Est-ce bien sérieux? Oui, très.      L'été inattendu _ Paul Dubois ... [Lire la suite]
Posté par Marc Sefaris à 18:31 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juillet 2009

Lise-Marie et Léo sont sur un blog

                                                            Allez, un billet futile sur une parcelle du microcosme blogo-éditorial. L'actualité est riche: deux blogs galactiques que je fréquente avec (trop d') assiduité depuis trois ans pour l'un, deux ans pour l'autre, viennent d'entrer en collision. Le choc fut terrible, on raconte... [Lire la suite]
Posté par Marc Sefaris à 17:05 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juillet 2009

On a tous quelque chose de Vincent Van Gogh

                                                                        "Je voulais peut-être t'écrire sur bien des choses, mais d'abord l'envie m'en a tellement passé, puis j'en sens l'inutilité"
Posté par Marc Sefaris à 08:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
24 juin 2009

Un écrivain qui veille

                                                  Un Homme qui dort de Perec, c'est l'histoire d'un dépressif qui essaie de se faire croire qu'il maîtrise sa dépression au point d'en faire un art de vivre, et qui y parvient presque. Un jeune homme du vingtième siècle qui un beau matin se sent las, reste au lit, s'abstient d'aller passer les épreuves de son examen.... [Lire la suite]
Posté par Marc Sefaris à 12:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 juin 2009

Julien Gracq en passant

                                                      Lu dans Lettrines: "Dans la chasse au mot juste, les deux races: la race des oiseleurs et celle des traqueurs: Rimbaud et Mallarmé. Le pourcentage des seconds dans la réussite est toujours meilleur, leur rendement peut-être incomparable _ mais ils ne rapportent pas de gibier vivant." ... [Lire la suite]
Posté par Marc Sefaris à 21:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mai 2009

Etre à la hauteur de ses ambitions

                                                            C'est bien sûr impossible mais enfin on peut faire le maximum. Passons sur Guillaume Musso qui déclare crânement dans le dernier Paris-Match: "j'écris avec mes tripes". Et intéressons-nous un instant à un écrivain qui affirme pratiquer l'écriture avec une extrême... [Lire la suite]
Posté par Marc Sefaris à 21:57 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 mai 2009

Avoir 38 ans, ça veut dire quoi?

                                                      A 38 ans, Blaise Pascal sentait qu'il ne pourrait pas mener à bien sa grande entreprise de l' Apologie de la religion chrétienne. Le solitaire de Port-Royal estimait que dix années lui seraient encore nécessaires, mais la vie ne lui en accordait qu'une de plus, agrémentée de maux de tête de plus en... [Lire la suite]
15 mai 2009

Mauvaises humeurs

                                               KAFKA FOR EVER      Mauriac, dans ses Mémoires intérieurs (1959), vantait le caractère "habitable" de l'univers balzacien et le sentiment de familiarité qui accompagnait le geste de prendre un roman de La Comédie humaine au hasard; et il s'interrogeait aussitôt sur l' impossibilité d'habiter de la... [Lire la suite]
Posté par Marc Sefaris à 22:21 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,